Ce site est optimisé pour Firefox firefox


PROGRAMME
XUL VS ECOSOPHIE

Vendredi 27 février.

17h/Apéraudio de Radio Campus
Thème de l'émission: Cuisine de la musique
18H/Olivier Baudu Orchestra (live)
109.

Cercle Vicieux/Installation sonore.
Créateurs: Collectif Nature Artificielle.
19H vernissage par Nature Artificielle/HAK/
salle D4

Gulliver/installation vidéo
créateurs: Des Ferrailleurs
19h30 vernissage
Dojo

Le Culte/Installations chamaniques/création de la civilisation XUL.
créateur: pppc corp.
20hOO vernissage avec Neurone/PG (live)
Sous sols


Samedi 28 février.

The Cocoon/ Sculpture
créateur: pppc corp.
15h/21h / live en streaming de Ted Fox
depuis sa chambre.
Escaliers de métal/forge à pixel

Conférences écosophiques
17h/19h
Denis Chartier (Quelles natures pour les ONG, quelles natures pour les sociétés?),
Bureau d'étude (Recherches sur les forces formatrices d'anéantissement)

Route 1/photos/installations/vidéo
créateurs: Overseas Telegram.
19h vernissage par Benjamin Cadon sur les boucles videos de pppc corp.

PPPC Project/installation typographique
créateur: pppc corp.
21H00 vernissage par JT25 (mix)
Toilettes du 3eme étage.

Dance Machine/installation
créateur: pppc corp.
22h PPF+ Nocturne (live)
23h Pharell (mix)
Garage

Pendant toute la durée des inaugurations:
bar à vin, bière et soupe.
Boutique/disquaire/libraire/
info centre/ éphèmère
109

Cliquez sur les images pour en savoir + >>>

XUL n'est pas une religion,
XUL n'est pas un mouvement artistique,
XUL n'est pas une philosophie,
XUL ne fourbie pas des armes,
XUL n'a aucun lien avec la PPPC Corp,
XUL n'est pas une farce,
XUL n'habite personne,
XUL ne craint pas les machines.

mais les vendredi 27 et samedi 28 février, depuis le 108 rue de Bourgogne XUL prendra la forme d'installations à tendance artistiques, de conférences, de musiques en live, de bar à soupes, de réunion secrète.

L'écosophie est multidimensionnelle car composée de biotopes : des espaces de vie et des biocénoses : des êtres qui les habitent. Ces entités multiples peuvent être considérées de manière fractale : chacune est de près ou de loin interdépendante avec d'autres, en interaction et ce tant à l'échelle microscopique que macro : la population de plancton de la mer du nord a des influences sur la santé des vikings. Par extension également, on peut étendre ces concepts à l'intellect en considérant de quoi est faite notre nourriture culturelle, nos relations sociales, la maturation de nos instincts, en fonction de notre cadre de vie, CSP, profession, ... on rejoint là le concept holistique pour ajouter la dimension temporelle, spirituelle et subquantique à notre principe écosophiste.

Au Bol, au Dojo, au Garage, au Médiaplato, au 109, à la Forge à Pixels, à la cave...
108 rue de Bourgogne à Orléans

Nature Artificielle/HAK

Si on met un pied dedans, c'est l'engrenage infernal: impossible d'en sortir vraiment comme on était avant. Le Collectif Nature Artificielle vient avec La version 2 de son installation, poser une nouvelle pierre à l'édifice de XUL Vendredi 27 février à 19h, laissez Nature Artificielle et HAK vous entraîner dans la spirale diabolique.

Les penseurs amis de XUL nous livrent leur reflexions.
A partir de 15h au chafoin (109), Denis Chartier et Bureau d'Etudes, nous parlerons des dérives colonialistes de la générosité christiano-écologique ou des liens étranges qui lient entre elles, des lobby financiers, politiques, médiatiques.

+ Ted Fox

The Cocoon est une cachette où on peut pomper les forces du troubadour. Ted Fox y fait pénitence et recherche la transe qui le rapprochera de XUL.
Ce néo-soufi du folk vit en ermite dans sa cage dorée et préfère utiliser les technologies modernes, flux numériques pour s'abstraire du monde sensible et n'être qu'un chant, une mélodie circulant dans les tuyaux de la toile qui encercle notre planète.
Ted Fox : Performance de 6 heures de musique non stop en live depuis chez lui.
A 15h00 : Une première phase de cinq heures d'une improvisation souple en flux tendus.
De 20h00 à 21h00 : Une deuxième phase d'une heure d'un set récurrent métamorphosé en flux distendus.
Transmission par streaming dans le cocoon, en pluridiffusion dans la Forge à pixels et sur la toile universelle.

Pharell vs PPF

C'est la catharsis, le carnaval tecktonique, la House Party. C'est pourtant sur un dance floor bien étrange qu'on veut nous faire danser.
Samedi 28 février à partir de 22h, Pharrell, l'éternel enfant fluorescent des nuits dorées et PPF, les fiers représentants du coté obscur de la musique populaire, iront au clash.
Le maillon doré de l'industrie musicale se frotte à la clef de voûte de la musique industrielle.


Par Des ferrailleurs
Baudu Orchestra

En ces temps d'occupation, la radio-transmission permet à XUL de coordonner ses actions à travers le monde. Sous couvert de bruits de fourche(tt)es, de couteaux, les messages codés du jour seront lancés à la diaspora de XUL. Allumez votre radio sur le 88.3 FM et installez vous confortablement.
A partir de 17 h, vendredi, en direct depuis le Chafoin (109) l'Apéraudio de Radio Campus est accueilli coté cuisine par le Olivier Baudu Orchestra. Une performance sonore collective et ouverte à la participation spontanée.

+ Neurone et PG

Persecuté par les religions officielles, les sectes au fort pouvoir d'achat, et les organismes normalisateurs en général, XUL doit rassembler ses forces, protéger sa croissance pour ne sortir au grand jour qu'en pleine possession de ses moyens.
Une selection d'instruments utiles à la constructions de civilisation seront montrés dans la crypte de XUL. PG et Neurone, fidèles aux cérémonies rituelles feront retentir leurs orgues depuis les entrailles de la terre à partir de 20h le 27 février.




Par Overseas telegram

Route 1 est un compte rendu de voyage enferré dans les sentiers battus. Une visite guidée par le ruban de macadam définitivement ancré dans le sol islandais. En glissant dans la cicatrice laissée par l'homme et de ses machines les esprits magiques des ancêtres s'éveillent.
Suite à road trip automnal sponso par le FJO, les 3 visions des "jeunes orléanais" se croisent, se complètent, se contredisent. AU même lieu au même moment Aude Mahu photographiait, Clémence Agnez traquait la matière de son installation et Philippe Coudert filmait ce qu'il pouvait.




+ JT25

Certains achètent le droit d'imposer leur image aux citoyens. D'autres le prennent. La corporation PPPC se met du coté de la racaille et pose sa marque de façon sauvage sur les murs. Le tag rampe et colonise l'espace, traverse les murs, rien ne l'arrète.
Ce genre de virus couve à l'écart de l'agitation. C'est dans le berceau de l'activité autoproclamante de la corporation que JT 25 livrera un mix de "musique de merde" depuis les latrines du 3ème étage.



      pppc  rco  labomedia  le108  ppfa  xul  fjo